• C'est enfin l'heure du bilan et d'en tirer des leçons...

    Pour une première année et une première fois, je ne suis pas mécontente.

    Pour les tomates, il y a eu tellement de pluie, que les pieds ont été très malades. Je les ai sauvés en enduisant toutes les tiges qui marronissaient d'une sorte de mastic fait avec de la bouillie bordelaise. C'est la seule culture que je faisais avec succès et c'est la première fois qu'elles ont la maladie.

    J'avais pourtant mis, à la plantation, du terreau, des orties fraiches que j'avais hachées à la bêche et du lithothamne, mais la météo était vraiment mauvaise.

    Enfin, j'ai quand même réussi à congeler une vingtaine de barquettes de "SAINT HUBERTen 5OO grammes"  remplies de sauce bolognaise maison.

    Je garde ces emballages car ils font une portion parfaite pour deux personnes, sont facilement empilables dans le congel, passent au micro-onde sans s'abimer, et sont par conséquent réutilisables.

    Nous avons bien profité des salades : Laitues batavia rouge Grenobloise ; et là pour le coup la pluie fut la bienvenue. D'ailleurs les courgettes ont également bien donné. Pareil je les ai congelées coupées en rondelles, pour les faire au jus cet hiver.

    Quant aux concombres, qu'elle ne fut pas ma surprise ! Ils ressemblaient davantage à de gros cornichons, rien à voir avec la photo du sachet de graines. Mais bon, ils ont été pratiques : bonne portion dans une salade composée.

    Les Oignons rouges, tout au moins ceux que j'ai pu sauvé : une vingtaine, en sauce bolognaise.

    Je n'ai pas fait de radis rose car je n'aurais pas eu assez de disponibilité pour la récolte qui ne supporte pas d'attendre, mais par contre, j'ai eu de superbes radis noir en Juillet grâce à Madame la Pluie !

    Les Haricots verts, grâce à la météo, ont dans un premier temps été le festin des insectes et des limaces. Je les avaient planté en Mai. Mais j'ai retenté une seconde semaille fin Juillet et là... Résultat génial ! D'abord en Août il a fait très chaud ce qui leur a permis de sortir rapidement de terre, ensuite Madame la Pluie est revenue... Bonne récolte en septembre car après le froid est arrivé.

    A ce jour, Ils me restent les choux de Bruxelles, j'ai déjà fait deux récoltes que j'ai blanchies  avant congélation  car il y avait plein de     " petites puces ? ".

    Quant aux Topinambours, je les laisse dans le sol pour les prélever au fur et à mesure.

    J'ai également ramassé toutes les carottes. Les plus petites ont été stockées au frigo pour Guizmo, le choni de ma fille. Pour les plus grosses (je déteste les carottes cuites) je les ai transformées en galets de purée congelés. En effet, les plus belles ont fini râpées mais les autres, quelque peu difformes, ne pouvaient pas attendre : alors hop congélateur.

    Et pour finir, les pommes de terre...

    Avec les "Chéries" j'ai obtenu environ 10 kgs, bonne à faire sauter ou au jus. En ce qui concerne, les Vitelottes, j'ai récupéré une huitaine de kilos, mais bon je ne recommencerai pas. L'année prochaine je ferai de la Ratte ou de la Bintje en tardive pour les soupes.

     

    Revenir à l'accueil

     

    ---> Mon Potager 2013 C'est l'aventure qui continue





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique