• Mon jardin - Ma maison

  • Alors qu'il n'y avait rien il fut nécessaire de délimiter les environs.

    En effet, entre ma fille de 3ans, Julie et mon berger César, les aventuriers entraient en action.

    Il faut dire qu'au milieu des champs tout devenait possible. J'ai donc commencé par clôturer avec des lauriers, installer une allée pour l'accès à la maison et tout le minimum vital en un minimum de temps pour pouvoir contrôler mon petit monde.

     1996 - Une arrivée pas facile...

    1996 - Une arrivée pas facile...

     

     

     

     

    Et nous voila installés dans notre premier hiver : 10 cm de neige. Plus d'électricité et donc plus d'eau (les pompes de relevage de la région étant en panne) nous avons dû faire fondre la neige pour obtenir de l'eau...

     

    Revenir à l'Accueil


  • Eh oui !  Ras la casquette des petites baskettes qui entrent et qui sortent, toujours crotteuses, les manteaux qui traînent...

    C'est décidé, j'ai déposé les plans pour l'autorisation d'agrandir : je veux une entrée, plus d'ouverture directe sur le salon !

    Alors, c'est parti, tout l'été j'ai scié, creusé au ciseau à bois, vissé, 1999 - Apprentie constructeur, j'agrandis la maisonpercé, bref, j'ai construit toute la structure bois de ma future entrée.

    Dans un premier temps, j'ai mis des baies vitrées de récupération 1999 - Apprentie constructeur, j'agrandis la maisonformat 180 de haut pour 145 de large ainsi qu'une porte vitrée. Heureusement, mon fils était là pour m'aider à les poser...

    C'est une sorte de grand couloir de 1,20 m de large sur 7,5O m de long. A droite, j'ai installé la penderie ainsi que le meuble à chaussures et à gauche je me suis créée un petit boudoir, carrelage au sol, lambris au mur, juste ce qu'il faut, pour avoir mon espace de détente 1999 à 2008 - Apprentie constructeur, j'agrandis la maison(fauteuil et petite table en osier).

    C'est ainsi que dès le mois de mars/avril, je m'y installe pour profiter des premiers rayons de soleil le matin et de l'éclosion du printemps...

    ET  VOILA  LE  RESULTAT ...  Et c'est moi qui l'ai fait ! mais c'est la version provisoire...

    1999 - Apprentie constructeur, j'agrandis la maison

    Quant à la version définitive, c'est en 2008 qu'elle a été réalisée, et

    1999 - Apprentie constructeur, j'agrandis la maison

    j'en suis très fière mais ce n'est pas mon oeuvre.

     

    Revenir à l'Accueil


  • C'est Eté j'ai dû réparer le conduit de ma cheminée.

    Les boisseaux sont en briques et elle n'est pas tubée. Au bout de dix années, leAoût 2012 - Ma cheminée est devenue poreuse bistre apparaissait sur le crépis, faisant d'énormes taches de couleur rouille.

    Après y avoir regardé de plus près, j'ai pu constater que le crépis se fissurait, avec par endroit, des morceaux en moins. Je pense que cela devait entrainer une infiltration d'eau pendant les pluies.

    J'ai donc entrepris de refaire tout le crépis.

    Renseignements pris, j'ai commencé par réparer les fissures et recouvrir les zones effritées avec du mastic colle de "Sicaflex" à l'aide d'une spatule et j'ai laissé sécher pendant une semaine.

    Ensuite, j'ai passé deux couches à quatre jours d'intervalle de "Anti infiltration par DIP ETANCHE" au rouleau. Et huit jours plus tard, j'ai recrépis tout le conduit.

    Aujourd'hui, j'ai une cheminée toute neuve et qui ne tache plus.

    ASTUCE : je devais poser mon échelle sur un premier toit à 2,50 m de haut et grimper sur un deuxième toit pour accéder au conduit.

    J'ai donc fixé l'échelle avec deux sangles au conduit, et pour qu'elle soit stable (j'ai des tuiles losangées) je l'ai posée sur une planche.Août 2012 - Ma cheminée est devenue poreuse

    Sur la planche j'ai cloué un gros tasseau de la même longueur pour bloquer les pieds de l'échelle. Sous la planche, j'ai placé une serpillère mouillée pour l'empêcher de glisser.

     

     

    Revenir à l'Accueil


  •  Lunaria annua

     surnommée "Monnaie du pape" ou "Médaille de Judas"

    La Monnaie du Pape

     

    Depuis bientôt 20 ans, je la regarde fleurir au fond de mon terrain à l'abri du Forsithia, et je trouvais dommage de ne pas en profiter davantage.

     

     

    Alors au moment opportun, c'est à dire à l'automne, lorsque les petits disques verts que l'on peut voir sur la photo deviennent argentés, je les récupère et les effrite là où je souhaite les voir pousser.

    La Monnaie du Pape

     

     

    Seule obligation, un soleil direct au printemps et la protection d'une autre plante ou la mi-ombre en Eté.

     

     

    C'est ainsi que mon jardin se colore d'une multitude de petites fleurs d'un violet éclatant aux premiers jours du printemps.

    Je n'ai pas l'intention de plagier ou recopier ce que de nombreux articles, sites ou blogs ont écrit, alors voici un site parmi tant d'autres pour vous en parler :

    http://www.aujardin.info/plantes/lunaria.php

     

    La Monnaie du Pape

     Le printemps arrive et les premières couleurs du jardin également.

     

    La Monnaie du Pape

     

     

            c'est une bisannuelle : voici celles qui fleuriront  en 2014

     

     

    La Monnaie du Pape

     

     

     

     Les petits disques verts qui            deviendront argentés et qui contiennent les graines.

     

     

     

        Revenir à l'Accueil


    1 commentaire
  • " Juste pour Info "

     

     

    C'est en me promenant 

     chez notre ami Skye

    -Skye-

     http://accroterre.eklablog.com

    que j'ai découvert ce sujet. 

     

     

    Je vous invite à vous y rendre pour lire l'article. Perso j'ai fait beaucoup d'aménagement en bois (en pin traité bien sûr) et j'aurais bien aimé connaitre cette adresse plus tôt :  www.consomacteurs.com

     Rajout perso : site spécial  terrasse-robinier

    http://www.zero-deforestation.org/actu_20090327_alternative_bois_exotique.htm

    " ... Le robinier, une alternative réelle au bois exotique

    Si la France est le 1ier importateur de bois en Europe et le 3ème importateur de bois tropicaux toutes origines confondues, c’est aussi le pays européen le plus boisé. Le robinier acclimaté en France au XVIIème siècle et très apprécié jusqu’au Second Empire pour ses qualités et sa durabilité naturelle, s’étend aujourd’hui sur près de 130.000 hectares. Son bois issu de forêts "cultivées", tombé dans l’oubli depuis, n’était plus réservé qu’à la confection de piquets… 

    Avec des caractéristiques équivalentes, le robinier constitue en fait une excellente alternative aux bois tropicaux les plus prisés, aussi bien adapté aux équipements extérieurs collectifs qu’aux aménagements de jardins particuliers. Eco-matériaux par excellence, le robinier français provient d’exploitations forestières "durablement gérées", tant du point de vue écologique (respect de l’environnement tout au long de la chaîne de production) que social (prise en compte de l’impact sur les populations actuelles et à venir). ..."
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique